Présentation de l’IADH

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’IADH, vous êtes au bon endroit.

Actualités et événements

Soyez au courant de nos actions, parcourez cette rubrique !

Domaines de compétences

Fondée sur l’expérience et les compétences scientifiques de ses promoteurs, l’équipe IADH possède des compétences variées

Les partenaires

BIENVENUE À IADH 

L’Initiative d’Appui au Développement Humain Durable « IADH »

a été créée en 2008 par les anciens employés de l’ONG internationale Cordaid. C’est une association scientifique et professionnelle dont le but est la promotion de la culture de la performance.

L’Initiative d’Appui au Développement Humain Durable (IADH) est une organisation née suite à une prise de conscience du rôle majeur joué par la société civile dans le domaine du développement socio-économique.

Conscients des limites de l’aide d’urgence et voulant contribuer à un développement durable de la santé, « IADH » veut se spécialiser dans la mise en œuvre des programmes de développement intégré visant principalement l’accès aux services de base (santé, éducation, eau, agriculture), la performance dans la gestion et la bonne gouvernance.

Directeur Exécutif

Projets et Entités autonomes

Valeurs et Missions

Notre vision est une société solidaire où chacun se préoccupe de l’autre et dans laquelle tous les acteurs sont disposés à travailler ensemble pour un développement durable.

Nos valeurs sont construites autour de :

  • La solidarité et l’entraide entre les citoyens.
  • L’équité et la justice sociale.
  • L’Amour de Dieu et de son Semblable.
  • L’Engagement et la responsabilité.

Actualités et Publications

Rapport annuel IADH 2019

En cours de chargement… Cela prend trop de temps ? Recharger le document | Ouvrir dans un nouvel onglet Télécharger [1.54 MB]

Zones d’intervantion

Municipalité de Bujumbura

La ville de Bujumbura se trouve dans l’Ouest du Burundi, sur les rives du lac Tanganyika. La carte de la Mairie de Bujumbura montre qu’elle est entourée par la province de Bujumbura : au nord par la commune Mutimbuzi, à l’est par les communes Isale et Kanyosha et au sud par la commune Kabezi.

Avec une superficie de 86,54 Km², le relief est caractérisé par une plaine de basse altitude qui se relève d’Ouest en Est avec 774 m d’altitude au bord du lac et 1.000 m au pied des contres forts de la région naturelle du Mumirwa.

Au point de vue sanitaire, la Mairie de Bujumbura dispose de 3 districts sanitaires, 5 hôpitaux nationaux et 89 Centres de santé.

Sur le plan sanitaire, la municipalité de Bujumbura est subdivisée en trois (3) Districts sanitaires à savoir le District Sanitaire Nord, le District Sanitaire Centre et le District Sanitaire Sud.

L’IADH intervient dans Bujumbura Mairie depuis la mise à échelle nationale du FBP, au mois d’Avril 2010.

Projets en cours

– Projet d’accompagnement de la mise en oeuvre du Financement basé sur la performance dans la province de Bujumbura Mairiei (1 mars 2015-29 février 2016)-Financement IDA-H488-BI

Projets Clôturés

– Projet Appui à la vérification des prestations des Formations Sanitaires (FOSA) et à la vérification communautaire (1 Août 2013-31 Janvier 2014) : Clôturé et audité.

– Projet d’accompagnement de la mise en oeuvre du financement basé sur la performance dans la province de Bujumbura Mairie (1 juin 2012-30 juin 2013) clôturé et audité.

Province de Ngozi

Située au Nord du Burundi, la province Ngozi se trouve entre 2°39’19″ et 3°5’ de latitude Sud et 29°37’57″ et 30°11’35″ de longitude Est. Sa superficie de 1.474Km² ne représente que 5% de la superficie nationale, ce qui lui confère la 10ème position sur le plan national. Elle est limitée au Nord par la République du Rwanda (Prefecture Butare), à l’Ouest par la province Kayanza, au Sud par la province Gitega, au Nord-Est par la province Kirundo et à l’Est par les provinces Muyinga et Karusi.

La province Ngozi, dont le chef-lieu porte le même nom est découpé en 9 communes subdivisées en 32 zones et 298 collines de recensement.

Au point de vue sanitaire, la province de NGOZI dispose de

  • 3 districts sanitaires,
  • 3 hôpitaux de district et un hôpital régional et
  • 63 Centres de santé (dont 14 privés, 7 confessionnels, 42 publics).

Projets en cours

  • Projet d’accompagnement de la mise en oeuvre du Financement basé sur la performance dans la province de Ngozi (1 mars 2015-29 février 2016)-Financement IDA-H488-BI

Projets Clôturés

  • Projet Appui à la vérification des prestations des Formations Sanitaires (FOSA) et à la vérification communautaire (1 Août 2013-31 Janvier 2014) : Clôturé et audité.
  • Projet d’accompagnement de la mise en oeuvre du financement basé sur la performance dans la province de Ngozi (1 juin 2012-30 juin 2013) clôturé et audité.

Province de Bururi

La province de Bururi est située au Sud-Ouest du pays, elle est limitée au Nord-Ouest par la Province de Bujumbura Rural, au Nord par la Province de Mwaro , au Nord-Est par la Province de Gitega, à l’Est par la province de Rutana, au Sud par la Province de Makamba et à l’Ouest par le Lac Tanganyika.

La Province de Bururi compte actuellement 9 communes à savoir : Burambi, Mugamba, Matana, Songa, Rutovu, Buyengero, Rumonge, Vyanda, et Bururi. La province de Bururi compte 38 zones et 199 collines.

Au point de vue sanitaire, la province de BURURI, est composée de

  • 3 districts sanitaires (Bururi, Matana, Rumonge),
  • 1 hôpital régional,
  • 3 hôpitaux de district,
  • 1 Clinique privé de Kigutu,
  • 48 Centre de santé Public,
  • 21 CDS agrées, et 25 CDS privés,
  • 3 formations sanitaires associatives (ABUBEEF, RAMA, FVS/AMADE).

La province compte aussi 2 pharmacies de la MFP (Mutuelle de la Fonction Publique) et 48 pharmacies privées.

C’est une province avec 631.135 Habitants sur une superficie de 2465 Km2 soit une densité de 257 habitants au Km2. La province compte 131.25 ménages.

En Avril 2015, la province Bururi a cédé trois de ses communes à la nouvelle province de Rumonge. Il s’agit des communes Burambi, Buyengero et Rumonge.
Actuellement, la province est composée des communes, Bururi, Matana, Mugamba, Rutovu, Songa et Vyanda.

Projets en cours

  • Année 2015 En 2015, c’est la continuité du projet Projet « Santé sexuelle et reproductive pour la prochaine génération ». L’accent est mis sur le renforcement de la participation et l’autonomisation de la jeune fille.
  • Année 2014 : Deux projets sont exécutés dans la province de Bururi :

Projet « Santé sexuelle et reproductive pour la prochaine génération » avec comme objectif d’améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes et des jeunes au Burundi. Le projet est également exécuté dans les provinces Makamba (IADH), Ruyigi et Rutana (SWAA-BURUNDI), Cankuzo et Karuzi (CEPBU) ;

Projet pour le renforcement des services de santé de base dans les provinces Bururi et Bujumbura : Vaccination des enfants et femmes enceintes.

L’intervention d’IADH dans la province de BURURI a commencé en janvier 2012 dans le cadre d’un appui technique aux différents acteurs de la province pour la mise en œuvre du FBP.

Province de Makamba

La province Makamba est située au Sud du pays. Elle est comprise entre 4° et 4° 48’ de latitude Sud et 29°32° et 30°11’ de longitude Est. Elle est limitée au Nord par les provinces Rutana et Bururi, au Sud et à l’Est par la République Unie de la Tanzanie, à l’Ouest par le Lac Tanganyika. Sa superficie est de 1959,60 km2, soit 7,04 % de la superficie totale du pays. La province compte 6 communes découpées en 24 zones et 139 collines de recensement.

Au point de vue sanitaire, la province de Makamba dispose de

  • 2 districts sanitaires,
  • 2 hôpitaux de district,
  • un hôpital privé,
  • 24 centres de santé publics,
  • 7 centres de santé agrées,
  • 8 centres de santé privés,
  • 2 structures spécialisées dans la prise en charge médicale et psychologique des PVVIH,
  • une maternité agrée
  • un centre d’handicapés.

Projets en cours

L’IADH intervient dans la province de Makamba depuis depuis août 2011 :.

  • Année 2014

Au cours de l’année 2014, les activités d’IADH couvrent les aspects « FBP communautaire et ceux de la santé sexuelle et reproductive, exécutées en collaboration avec l’ONG Internationale Cordaid.

  • Projet « FBP communautaire » : Exécuté sous le mandat de l’ONG Internationale Cordaid. L’accent est mis sur l’implication des populations à l’amélioration de la santé par le biais des Agents de Santé Communautaire (ASC) et selon la stratégie de Financement Basé sur la Performance (FBP). Durant l’année 2014, le paquet de prestations des GASC sera étendu à la prise en charge communautaire du paludisme. 2014 verra aussi l’extention du FBP communautaire à la province de Rutana.
  • Projet « Santé sexuelle et reproductive pour la prochaine génération » : le projet vise le renforcement de l’offre des services SR de qualité à travers une approche intégrée FBP. Il vise également à intégrer les services de Santé sexuelle et Reproductive de qualité en faveur des jeunes et des femmes
  • Année 2013
    IADH a reçu un mandat de l’ONG internationale Cordaid pour poursuivre la mise en œuvre du projet pilote « FBP communautaire ».
    C’est un projet qui vise l’implication des populations à l’amélioration de la santé par le biais des Agents de Santé Communautaire (ASC) et selon une stratégie de Financement Basé sur la Performance (FBP). Ce projet fait intervenir le trio Groupement d’Agents de Santé Communautaire (GASC)-Centre de Santé-Administration à la base. Ce projet est exécuté en synergie avec le Conseil Pour l’Education et le développement (COPED) qui a structuré les ASC en groupements d’Agents de Santé Communautaire (GASC) et continue à assurer leur encadrement sur les aspects organisationnels et managériaux alors que IADH est chargé de faire la contractualisation des GASC. 27 GASC , avec 997 membres effectifs, présents dans 27 aires de responsabilités des centres de santé sont contractualisés.
  • Janvier 2012
    IADH a signé un partenariat avec l’ONG internationale Cordaid pour faire une assistance technique au Comité Provincial de vérification et de Validation (CPVV) dans la mise en œuvre du FBP. C’est un projet qui consiste à accompagner techniquement le CPVV, le BPS, les BDS, les hôpitaux et les centres dans leurs missions en tant qu’acteurs dans le montage FBP. 30 structures sanitaires sont sous régime de contrat principal alors que 18 jouissent des sous contrats.